Institutions

En son temps, Rameau eut accès aux plus grandes institutions musicales du royaume. Après avoir œuvré dans les provinces, il gagna Paris puis Versailles. Le Concert Spirituel lui ouvrit ses portes (1728), suivi de l’Académie royale de musique (1733) dont il devint compositeur attitré (allant jusqu’à signer une clause d’exclusivité très rare pour l’époque). La Cour l’accueillit d’abord dans le cadre des Concerts de la reine puis, après sa nomination en tant que Compositeur de la Musique de la Chambre du roi, sur différents théâtres ordinaires et extraordinaires : le Théâtre du Manège de la Grande Écurie, le Théâtre des Petits-Appartements, le Théâtre de la Cour des Princes, les théâtres de Fontainebleau et de Choisy. Après sa mort, son effigie continua à trôner dans les grandes institutions musicales, souvent seul visage français au milieu d’une galerie de compositeurs étrangers.

[Benoît Dratwicki]

Académie royale de musique

Après quelques essais d’implantation de l’opéra italien en France par Mazarin, durant la jeunesse de Louis XIV, c’est Pierre Perrin et Robert Cambert qui entamèrent une première réflexion sur la création d’un opéra « ... Après quelques essais d’implantation de l’opéra italien en Fran...

Concerts de la reine

Les concerts de la reine Marie Leczinska représentèrent, sous le règne de Louis XV, la plus active des « institutions » musicales de la Cour, avec en moyenne deux à trois concerts donnés chaque semaine dans les a... Les concerts de la reine Marie Leczinska représentèrent, sous l...

Concert Spirituel

Cette institution musicale fut créée en 1725 par Anne Danican Philidor, désireux d’offrir au public parisien des concerts de musique sacrée et instrumentale pendant les périodes saintes, au cours desquelles les spectacles... Cette institution musicale fut créée en 1725 par Anne Danican P...

Foires Saint-Germain et Saint-Laurent

Ces deux grandes foires de Paris se tenaient tous les ans du début de février au dimanche des Rameaux pour la première, et de la mi-juin à la fin septembre pour la seconde.Elles étaient un lieu de rendez-vous prisé, réunis... Ces deux grandes foires de Paris se tenaient tous les ans du dé...

Lieux de bals à Versailles

Au temps de Louis XIV, les bals avaient ordinairement lieu lors des soirées d’appartement : on dansait, selon les époques, dans l’un des grands salons royaux (notamment le Salon de Mars – le plus vaste – qui servait a... Au temps de Louis XIV, les bals avaient ordinairement lieu lors...

Lieux de spectacles à Versailles

Le Parc accueillit de nombreuses représentations impromptues ou extrêmement élaborées : l’extrémité et le terre-plein central de l’Allée royale furent les scènes des Plaisirs de l’Île enchantée (1664) ; l’emplace... Le Parc accueillit de nombreuses représentations impromptues ou...

Musique de la Chambre

C’est l’un des services les plus importants de la Couronne, réunissant tous les interprètes nécessaires à la vie musicale de la Cour, tant pour l’ordinaire que pour l’extraordinaire. Ses origines remontent à François Ier,... C’est l’un des services les plus importants de la Couronne, réu...

Musique de la Chapelle

Des différents corps de musique de la Cour, la Musique de la Chapelle, de loin la plus sollicitée, exerçait son art lors des nombreux offices hebdomadaires. Son origine remontait aux premiers rois mérovingiens et, malgré u... Des différents corps de musique de la Cour, la Musique de la Ch...

Théâtre de la Cour des Princes

Ce petit théâtre, aujourd’hui disparu, avait été aménagé à peu de frais au rez-de-chaussée du bâtiment raccordant l’aile du Midi au corps central du château, entre 1681 et 1685.Il était originellement sensé n’être que prov... Ce petit théâtre, aujourd’hui disparu, avait été aménagé à peu...

Théâtre de Fontainebleau

Les voyages de la Cour dans les résidences royales voisines de Paris représentaient des moments importants de la vie du souverain et de son entourage.Au XVIIIe siècle, ces séjours attisaient la curiosité des chroniqueurs e... Les voyages de la Cour dans les résidences royales voisines de...

Théâtre des Petits-Appartements

Introduite à la Cour en 1745 et présentée au roi durant les festivités liées au mariage du Dauphin, Mme de Pompadour fut très vite soucieuse de distraire son amant avec originalité.Pour se faire, elle eut l’idée de mettre... Introduite à la Cour en 1745 et présentée au roi durant les fes...

Alexandre Jean-Joseph LE RICHE de LA POUPLINIÈRE

Né à Chinon en 1693 et mort à Paris en 1762, La Pouplinière est célèbre pour avoir été un grand mécène français du XVIIIe siècle. Fils d’un receveur général des finances, financier lui-même, il devint fermier général en 17... Né à Chinon en 1693 et mort à Paris en 1762, La Pouplinière est...

Ordre de Saint-Michel

Parmi les différentes décorations auxquelles un musicien français de l’Ancien Régime pouvait aspirer, la croix de chevalier de l’Ordre de Saint-Michel était l’une des plus en vue. L’ordre avait été créé à la fin XVe siècle... Parmi les différentes décorations auxquelles un musicien frança...

Vingt-quatre Violons du roi

Plus que toute autre phalange musicale de la Cour, les Vingt-quatre Violons ou « Grande Bande » incarnaient la magnificence des cérémonies et étaient liés à l’« extraordinaire » de la vie du Roi. D’abor... Plus que toute autre phalange musicale de la Cour, les Vingt-qu...

Musique du roi

C’est au cours du XVIe siècle que la Musique du roi se structure progressivement, distinguant des groupes de musiciens et de chanteurs, ainsi que le personnel administratif afférent, en fonction de la nature de leur foncti... C’est au cours du XVIe siècle que la Musique du roi se structur...

Musique de l’Écurie

Avec la Musique de la Chambre et celle de la Chapelle, la Musique de la Grande Écurie du roi représente l’une des trois grandes formations musicales de la Cour. Son rôle d’apparat la destinait avant tout à accompagner les... Avec la Musique de la Chambre et celle de la Chapelle, la Musiq...

Théâtre Italien

Dès le début du XVIIe siècle, Paris compta un Théâtre Italien, dont l’appellation et le répertoire varièrent beaucoup. Des troupes venues d’Italie s’installèrent d’abord à l’Hôtel de Bourgogne puis à l’Hôtel du Petit-Bourb... Dès le début du XVIIe siècle, Paris compta un Théâtre Italien,...
}