Genres musicaux

Au cours de sa carrière, Rameau s’illustra dans les genres caractéristiques de son époque. Privilégiant d’abord la musique de salon à travers des cantates, des airs, des canons et des pièces de clavecin (seul ou « en concert »), il aborda dans le même temps les grandes formes sacrées avec ses motets. Pour le théâtre, il réalisa d’abord des divertissements pour la Foire. À partir de 1733, il écrivit pour l’Opéra aussi bien des tragédies lyriques, des ballets et des pastorales héroïques que des actes de ballet joués dans le cadre de fragments.

Malgré la qualité de leur facture, les cantates et les motets conservent la structure et le style en usage à l’époque. Les pièces de clavecin, mêlant suites de danses et miniatures à titre, sont bien dans l’esprit du temps, même si leur vocation descriptive se combine parfois avec une virtuosité avant-gardiste (La Poule, Les Trois Mains). Plus tardives, les Pièces de clavecin en concert offrent un exemple rare pour l’époque de trios mêlant un clavier virtuose à des instruments à cordes autonomes.

En matière de théâtre lyrique, Rameau se montra assez conservateur du point de vue des genres qu’il exploita, privilégiant un travail sur le style et l’écriture musicale plus que sur la structure et la forme. Il se démarqua toutefois de ses contemporains en supprimant les prologues de tous ses ouvrages à partir des années 1750, et en remettant à l’honneur les genres plus rares de la pastorale héroïque et de la comédie lyrique.

[Benoît Dratwicki]

Tragédie lyrique

Inventée par Quinault et Lully au début des années 1670, la tragédie lyrique représente le genre noble de l’opéra français par excellence, qui resta en vigueur jusqu’au début du XIXe siècle. Synthétisant la noble déclamati... Inventée par Quinault et Lully au début des années 1670, la tra...

Ballet héroïque

Héritier de l’opéra-ballet que Campra et Destouches avaient mis au goût du jour à la fin du règne de Louis XIV, le ballet héroïque en reprend la structure générale en un prologue et trois entrées (actes) autonomes, réunis... Héritier de l’opéra-ballet que Campra et Destouches avaient mis...

Pastorale héroïque

Durant la seconde partie de sa carrière, Rameau s’intéressa au genre mixte de la pastorale héroïque, hérité du Grand Siècle de Louis XIV mais rarement porté à la scène au XVIIIe siècle. Exploitant le monde des bergers et d... Durant la seconde partie de sa carrière, Rameau s’intéressa au...

Comédie lyrique

C’est peut-être dans la comédie-ballet du XVIIe siècle qu’il faut voir l’ancêtre de la comédie lyrique. Longtemps banni de la scène de l’Académie royale de musique, le burlesque y fit son apparition à la fin du règne de Lo... C’est peut-être dans la comédie-ballet du XVIIe siècle qu’il fa...

Comédie-ballet

Mise au point par Molière et Lully, la comédie-ballet fut le spectacle privilégié des grandes heures du règne de Louis XIV, entre 1660 et 1670, préludant à la création de l’opéra français. Les deux Baptiste imaginèrent un... Mise au point par Molière et Lully, la comédie-ballet fut le sp...

Acte de ballet

L’« acte de ballet », aussi appelé « petit opéra » ou « opéra en un acte » est un genre typique de la seconde moitié du règne de Louis XV. Son origine remonte aux années 1710 et à l’habitude q... L’« acte de ballet », aussi appelé « petit opéra...

Motet

Qu’il soit à voix seule ou à grand chœur, le motet était destiné à ponctuer l’office, alternant avec l’ordinaire de la Messe ou se substituant à elle dans le cas de la Messe basse. Durant la seconde moitié du XVIIe siècle... Qu’il soit à voix seule ou à grand chœur, le motet était destin...

Cantate

La cantate française pour un ou deux chanteurs, quelques instruments et basse continue se développa à l’imitation de la cantate italienne durant les quinze dernières années du règne de Louis XV, parallèlement à l’acclimata... La cantate française pour un ou deux chanteurs, quelques instru...

Musique instrumentale

Violoniste et claveciniste, Rameau laissa plusieurs recueils de musique de chambre dans le goût de son temps. Ses livres de pièces de clavecin s’inscrivent dans la grande tradition française des clavecinistes du XVIIe sièc... Violoniste et claveciniste, Rameau laissa plusieurs recueils de...

Air et Canon

Dans l’œuvre vocale profane de Rameau, les canons et les airs détachés ont occupé une place significative, en relation directe avec ses écrits théoriques. D’après Decroix, Rameau projetait de publier un Traité de la compos... Dans l’œuvre vocale profane de Rameau, les canons et les airs d...
}